Kentel 2

Publié le par michel mermet

KENTEL DAOU

1 - Tomm eo an heol ? Ya.
2 - Klouar eo an dour.
3 - GlasZ eo ar mor.
4 - Braw eo an amzer. Ya, braw eo.
5 - Kaled eo an tamm koadt.
6 - Tomm eo.
7 - Yen eo.
8 - An ti ; ar skol ; an ti-skol.
9 - Ar bara ; an tamm bara.
10 - Koadt ; an tamm koadt.
11 - Breton. Breizh ; Breizh-Isel ; Breizh-uhel.
12 - Deskomp brezhonegk.

DISTAGADUR / PRONONCIATION

( passage redige a partir d'un clavier en caracteres THAI d'ou l'absence des caracteres speciaux ; KOH SAMUI,  juillet 2005)

En fait, le breton est tres facile a lire. Il suffit de lire tel que c'est ecrit. Il y a peu de mot pour lesquels vous ferez une erreur. En fait les differences entre le code orthographique et la lecture vont se faire apparentes lorsque vous chercherez a vous referer a tel ou tel dialecte. C'est pourquoi on trouve dans l'initiation de l'ASSIMIL, l'utilisation d'un petit "A" pour la prononciation KLT et un petit "B" pour le dialecte vannetais.  Cette distinction disparait dans le Tome 1 et le Tome 2, ce qui n'est pas plus mal puisque l'approche du breton se fait ici dans une approche "interdialectale" et en favorisant l'intercomprehension entre les differents locuteurs de la langue bretonne.

Le plus important est de faire attention aux consonnes finales des mots.

 Substantifsheol = soleil ; dour = eau ; mor = mer ; amzer = temps ; koad = bois ; skol = école ; ti-skol = maison de l'école (logement de fonction) ; bara = pain

Adjectifs : tomm = chaud, chaude ; klouar = tiède ; glas = verte, bleu ; braw = beau ; kaled = dur, dure ; yen = froid

Publié dans skolius

Commenter cet article

Michel MERMET 09/02/2008 16:26

La caratéristique essentielle de l'écriture utilisée sur ce blog (écriture interdialectale) est qu'elle utilise la règle de dérivation des mots pour fixer la dernière consonne d'un mot (K/G-P/B-T/D-S/Z-F/V-CH/J). On met un G à BAG parce que l'on dit BAGIG. A partir de là, il en découle 2 règles de prononciation : la prononciation de la consonne lorsqu'elle est en finale absolue (lorsqu'il n'y a pas de liaison entre deux mots) et lorsque qu'il y a une liaison avec le mot suivant. Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que certaines consonnes en breton fonctionnent par couple.

LE BORGNE Jean-Claude 07/02/2008 22:43

Je recois la phrase du jour de Bemdez et je regarde aussi les leçons sur Skolius.Je suis un peu surpris par l'orthographe utiliséeJe sais qu'il existe plusieurs "ecole" à ce sujet.Il n'empêche ...Et l'orthographe utilisée me trouble aussi en ce qui concerne la prononciation ( ou même le décryptage de la prononciation...)Je fais avec... et surtout avec le peu de temps que je peux y consacrer.Merci de votre aide.